Histoire

L’Étoile boréale

Avec L’Étoile boréale, Anne Mahé, diplômée de l’Université du Texas à Dallas et professeur d’histoire-géographie, publie son troisième roman. Elle entreprend de relater ici, au travers de la vie de plusieurs jeunes amis, le sauvetage des enfants juifs entre le Danemark et la Suède en octobre 1943. Le royaume danois est alors occupé par les troupes allemandes depuis le printemps 1940, avec un statut moins contraignant que celui d’autres pays européens. Mais les nazis accentuent leur pression, ils ne se satisfont plus de piller les ressources, ils entendent à présent infliger aux Juifs du Danemark un sort identique à celui qu’ils ont infligé aux Juifs d’Allemagne. Pour les résistants, « maintenant, il ne s’agissait plus d’effectuer des sabotages ou des actions de guérilla, (…) ils devaient se battre contre des soldats entraînés et aguerris et mettre leur vie en danger. » Sur le même sujet, peu connu en France, notons le roman de Lois Lowry, Compte les étoiles (L’École des loisirs, 2009), destiné plutôt aux adolescents. Préfacé par Serge Klarseld, L’Étoile boréale est un roman didactique bien réussi, qui montre que la résistance et la solidarité peuvent contrer efficacement les plus sinistres desseins.

 

* Anne Mahé, L’Étoile boréale (Danemark, octobre 1943), préface Serge Klarsfeld, L’Harmattan, 2019