Pratique

20 projets bois faciles

Unknown 370

Bricoleurs du dimanche ou spécialistes du travail sur le bois, ce livre de Moa Brännström Ott, 20 projets bois faciles, séduira les amateurs d’une décoration simple, astucieuse, économique et naturelle. « Le bois est un matériau fantastique. (…) Même après qu’un arbre est abattu est scié, le bois continue d’être un matériau vivant sous l’influence du milieu environnant. » Ébéniste professionnelle free-lance créant ses propres designs, Moa Brännström Ott montre ici toutes les étapes et les astuces pour construire de petits meubles : étagères, potagers en hauteur, porte-couteaux, tabourets, etc. À lire un marteau à la main, une poignée de clous entre les lèvres, après, peut-être, La Vie secrète des arbresde Peter Wohlleben ou L’Homme et le bois de Lars Mytting.

 

* Moa Brännström Ott,20 projets bois faciles(Trä, 2017), Dessain et Tolra, 2018

Lagom, le Bonheur à la suédoise

Unknown 375

Encore un livre sur « le bonheur à la suédoise » ? Oui, mais celui-ci, signé Elisabeth Carlsson, est illustré de nombreuses photographies et les textes variés qui les accompagnent expliquent bien la philosophie du « lagom ». « Le lagom, c’est faire en sorte qu’il y ait assez pour tous (…) Si nous appliquions ce principe à notre monde et à notre société, nous verrions des changements. Nous serions peut-être plus compréhensifs, plus compatissants et plus généreux, si nous prenions le temps de faire des choses qui donnent de la valeur à l’existence, qui nous rendent heureux... » Faire au plus simple, tel est le message de ce petit livre agrémenté de recettes et d’astuces diverses, qui, et c’est heureux, ne déborde pas de noms de marques ni de conseils onéreux.

 

* Elisabeth Carlsson,Lagom, le Bonheur à la suédoise(The lagom life, A swedish way of living, 2017), trad. de l’ang. Marie-Noëlle Pichard, Larousse, 2017

 

Dictionnaire insolite de la Suède

9782846301350fs

Plutôt que de parler des curiosités innombrables de ce pays, Jennifer Lesieur (née en 1978) a choisi, dans ce Dictionnaire insolite de la Suède, de présenter quelques caractéristiques inattendues de cette « démocratie à visage humain », « bonne élève de l’Europe, avec sa capitale branchée, Stockholm, sa nature préservée, ses pâtisseries alléchantes, son bien-être social et ses polars terriblement sombres ». En effet, au-delà de ces quelques clichés, qui ne sont pas faux, que sait-on de ce pays qui a été et demeure une source d’inspiration pour les réformateurs de tous ordres de la société française ? De « Abba » à « Zorn, Anders », ce livre emmène le lecteur dans un voyage riche en surprises, même pour qui pense bien connaître la Suède. Le ton est juste et, ce qui ne gâche rien, pertinent, et ceDictionnaireconstitue bien plus qu’un simple guide de voyage. Un sympathique petit cadeau, par exemple, avec une jolie couverture et bien présenté à l’intérieur (juste : pourquoi placer « Vänern » avant « Vasa » ?), à offrir à qui n’a jamais mis les pieds en Suède mais rêve de connaître le pays d’Astrid Lindgren et d’Henning Mankell, ou, au contraire, à qui ne se lasse pas d’en sillonner les magnifiques paysages et de baigner dans sa riche culture. Une collection contenant d’autres titres, dont la Finlande, l’Islande et la Norvège. Pas loin des « Petite planète » du Seuil en leur temps – belle référence.

 

* Jennifer Lesieur,Dictionnaire insolite de la Suède, Cosmopole, 2018