E-F-G-H

Adieu Falkenberg

Ils ne sont plus des enfants, plus des adolescents non plus, mais pas encore tout à fait des adultes, les cinq personnages principaux de ce film de Jesper Ganslandt (né en 1978), Adieu Falkenberg. L’action se passe dans la petite ville de naissance du réalisateur, dans la province de Halland. Sans grande prétention mais joliment tourné, Adieu Falkenberg oscille entre la fiction et le documentaire, ou quasiment. Un film suédo-suédois – tant au niveau des acteurs, que du décor ou de la thématique...

 

* Jesper Ganslandt, Adieu Falkenberg (Farväl Falkenberg, 2006), ED Distribution

Un Nom pour un visage

Malmö, avril 1945. Des survivants des camps de concentration, hommes et femmes juifs, arrivent par milliers en Suède. Sur leur visage, des sourires, timides ou francs. L’horreur prend-elle vraiment fin ? Dans Un Nom pour un visage, le cinéaste Magnus Gertten (né en 1953) nous donne à entendre quelques-uns de ces rescapés, des années après, et tente une comparaison avec les migrants d’aujourd’hui, qui viennent de Syrie ou d’ailleurs.

 

* Magnus Gertten, Un Nom pour un visage(2015), L’Atelier d’images (2016)

The Unknown/Origine inconnue

Un gigantesque incendie a ravagé une forêt du nord de la Suède. Un groupe de jeunes biologistes, trois hommes et deux femmes, arrive sur place pour examiner la faune et la flore. Mais ils découvrent un être vivant, un animal peut-être qu’ils ne parviennent pas à identifier, qui va les terrifier. Un film d’horreur dénué d’hémoglobine et de violence, c’est plutôt bien.

 

* Michael Hjorth, The Unknown/Origine inconnue (2000), Best Play

 

Mr Ove

Depuis que sa femme est morte d’un cancer, Ove, âgé de cinquante-neuf ans et pour le moins psychorigide, n’a plus le moral. « C’est vraiment le chaos, sans toi », lui confie-t-il, au cimetière. En outre, il vient d’être licencié et n’a plus qu’un souhait, se suicider. Mais l’arrivée de nouveaux voisins perturbe la vie de son quartier et le vieux bougon qu’il est trouve mille occasions de rouspéter et, allez, de leur venir en aide, reportant malgré lui son projet à plus tard. Fredrik Backman avait publié Vieux, râleur et suicidaire, La Vie selon Olle (Presses de la Cité, 2014), excellent roman dont ce film de Hannes Holm (né en 1962), Mr Ove, est l’adaptation assez fidèle. Pour conserver espoir, même avec un nœud coulant autour du cou…

* Hannes Holm, Mr Ove (En man som heter Ove), 2016 (Paradis films)

Opération Artic Fox

De Richard Holm (né en 1967 et réalisateur, entre autres, de la série télévisée Les Enquêtes d’Erika, d’après les romans de Camilla Läckberg), ce film, Opération Artic Fox (Gränse), présenté comme « inspiré de faits réels ». 1942. Les troupes allemandes stationnent en Norvège et ont des vues sur le pays voisin. Mais les Suédois brandissent leur neutralité. Quand un soldat suédois est arrêté par les nazis parce qu’il s’est rendu de l’autre côté de la frontière, son frère va tout faire pour lui sauver la vie. Un film bien construit sur un épisode très peu connu, tout au moins ici, de la Deuxième Guerre mondiale.

 

* Richard Holm, Opération Artic Fox (Gränse, 2010), ICO