A noter - 2022

 

+ « Si vous avez une conversation à table et que tout le monde est d’accord, à quoi bon débattre ? », interroge Ruben Ostlund, campé devant un café crème. L’homme sourit. « J’aime touiller le consensus. C’est le rôle de l’art de provoquer de nouvelles questions, le cinéma est intéressant lorsqu’il interpelle. » Deux films consécutifs – The Square (2017) et Sans filtre (Triangle of Sadness, 2022) –, deux Palmes d’or... Qui est donc ce Suédois enthousiaste et bondissant dont les films inconfortables font polémique et déjouent les conventions ? » (Laurent Carpentier, Le Monde, 27 septembre 2022)


+ « Suède : 2022, une année record de fusillades mortelles dans le pays. Jusqu’à présent, 48 personnes ont été tuées par balle en Suède en 2022. La fusillade d’un homme jeudi soir à Kristianstad, signifie que le précédent record annuel de 2020 a été battu – même si nous ne sommes encore qu’en septembre. Un rapport que le Conseil national de prévention de la criminalité (Brå) a présenté au printemps de l’année dernière montre que la Suède était le seul des 22 pays d’Europe à connaître une tendance à la hausse des fusillades mortelles. En début de semaine, le chef de la police nationale suédoise, Anders Thornberg, a indiqué à l’agence de presse TT qu’il pense que le nombre de morts sera beaucoup plus élevé avant la fin de l’année, plus de 60, selon ses prévisions, si les violences se poursuivent au rythme actuel. » (France info, 23 septembre 2022)

 

+ « C’est un jour un peu noir dans notre histoire, le fait de devoir faire face à la menace terroriste. J’espérais que ce jour n’arriverait jamais. C'est donc une nouvelle réalité », a déploré Fjölnir Sæmundsson, président du Syndicat national des policiers, au journal télévisé de la chaîne publique RÚV jeudi soir. Jamais l’Islande n’a été confrontée au terrorisme sur son sol ni n’avait fait l’objet de menaces. L’opération antiterroriste conduite mercredi est aussi sans précédent : une cinquantaine de fonctionnaires sur les quelque 700 que compte l’île ont été mobilisés, dont l’unité d’élite spécialement habilitée devant ce genre de circonstances. Au total, quatre Islandais dune vingtaine d'années ont été appréhendés dans deux municipalités près de la capitale Reykjavík, mais seuls deux – considérés comme les plus dangereux – sont restés en garde à vue. (…) Les perquisitions dans neuf lieux différents ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur un copieux arsenal : des dizaines darmes à feu, dont certaines semi-automatiques, et des armes fonctionnelles imprimées en 3D, ainsi que des milliers de cartouches. La piste extrémiste à létude... » (Le Point, 23 septembre 2022)

 

 

+ « Au fil de ses ouvrages et de ses interventions, Andreas Malm s’est imposé comme une figure majeure de la pensée éco-marxiste. Cependant, comment comprendre certaines équivocités ? Qui sont les oublié·es de ses analyses ? Son léninisme politique est-il pertinent pour notre époque ? Qu’en est-il de sa confiance en certaines technologies réputées salvatrices ? Ce long article mène l’enquête en revenant sur l’œuvre du penseur suédois. » (« Le kaléidoscope de la catastrophe : lumières et opacités chez Andreas Malm », Bue Rübner Hansen in Terrestres, « revue des livres, des idées et des écologies », 20 septembre 2022, sur le net)

 

+ « La première ministre suédoise, Magdalena Andersson, a reconnu mercredi 14 septembre la défaite de la gauche et la victoire du bloc constitué par la droite et l’extrême droite aux élections législatives, après un comptage presque complet des voix d’un scrutin très serré. Selon des résultats quasi définitifs portant sur plus de 99 % des bureaux de vote, le bloc de droite et d’extrême droite, mené par le conservateur Ulf Kristersson, obtiendra 176 sièges, contre 173 pour le bloc de gauche, mené par Mme Andersson. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 14 septembre 2022)

 

+ « L’école suédoise, dégradée par une logique de marché, est devenue un contre-modèle. Le système scolaire du pays scandinave, longtemps très estimé, s’est affaibli à mesure que l’enseignement privé prenait du poids et s’autonomisait. Les inégalités se sont creusées, et l’enseignement public est fui. (…) Avant des élections législatives prévues dimanche 11 septembre, les leaders politiques ont beau s’opposer sur les solutions, ils font tous le même constat. Chaque année, 16 000 élèves quittent le collège sans pouvoir entrer au lycée. Les différences de niveau entre les établissements ne cessent de croître. Partout, les enseignants qualifiés manquent à l’appel. Le système scolaire suédois, considéré comme l’un des plus performants et égalitaires du monde il y a encore trente ans, est désormais observé avec un mélange de répulsion et d’incrédulité. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 9 septembre 2022)

 

+ En collaboration avec le musée Munch d’Oslo, exposition au musée d’Orsay, « Edvard Munch : un poème de vie, d’amour et de mort », du 20 septembre au 22 janvier 2023.

 

+ « Dans un pays de tradition puritaine comme la Finlande, où le protestantisme luthérien est religion nationale, on comprend que sa personnalité (celle de Sanna Marin, Première ministre) et son parcours fulgurant suscitent des controverses. Mais l’émancipation des femmes est en marche et rien ne pourra l’arrêter. » (Jean Garrigues, Franc-tireur n°42, 31 août 2022)

 

+ « Lofoten : Au nord de la Norvège, cet archipel est un magnifique écrin pour les adeptes de la vie au grand air. En hiver, avec nuit permanente, neige et aurores boréales, comme en été, avec jour sans fin, soleil de minuit et même baignades ! (Hubert Prolongeau, Le Monde, 27 août 2022)

 

+ « Une nouvelle polémique touche la Première ministre finlandaise. Déjà sous le feu des critiques après la diffusion d’une vidéo la montrant en train de faire la fête et qui a suscité une avalanche de critiques, Sanna Marin s’est excusée ce mardi 23 août pour une photographie controversée prise dans sa résidence officielle. La photo diffusée par les médias finlandais montre deux femmes qui s’embrassent et ont enlevé le haut de leurs vêtements pour dénuder leur buste et couvrir leur poitrine avec un écriteau « Finlande ». Sanna Marin, 36 ans, a confirmé mardi que la photo avait été prise dans sa résidence officielle à Kesarata, après qu’elle eut assisté à un festival de musique qui s’est déroulé du 8 au 10 juillet. « Je pense que la photo est inappropriée, je m’en excuse. Cette photo n’aurait pas dû être prise », a déclaré Sanna Marin à la presse à Helsinki. La Première ministre a expliqué qu’à ce moment-là, des « amies » se trouvaient dans sa résidence pour y « passer la soirée » et « aller au sauna ». (Huffpost, 24 août 2022) Et Sanna Marin ne vit pas en Arabie saoudite ni en Afghanistan... !

 

+ « Finlande : les femmes à la rescousse de leur Première ministre. Alors que Sanna Marin est dans la tourmente, plusieurs centaines de Finlandaises ont apporté leur soutien de manière insolite, rapporte The Guardian. Sanna Marin est sous le feu des critiques après la fuite de vidéos la montrant en train de faire la fête. Les Finlandaises affirment leur soutien à la cheffe du gouvernement. (...) Plusieurs centaines de femmes finlandaises se sont mises à publier, depuis le 18 août dernier, des vidéos d’elles-mêmes en train de danser et de faire la fête. Une référence directe aux contenus qui font polémiques en Finlande, où l’on voit Sanna Marin – cheffe du gouvernement finlandais – s’amuser et faire la fête aux côtés de ses amis. Depuis plusieurs jours désormais, le hashtag #SolidaritéAvecSanna est de plus en plus utilisé. Sur ces vidéos, on peut voir chacune des femmes participant à cette vague de soutien en train de s’amuser avec leurs amis. » (Nicolas Economou, Le Point, 22 août 2022)

 

+ « La Norvège envisage de suspendre ses exportations d’électricité pour éviter une crise énergétique. Le royaume scandinave, premier exportateur en Europe, est confronté à l’assèchement des bassins de rétention d’eau de ses centrales hydroélectriques. (…) Gros exportateur d’électricité, la Norvège a annoncé qu’elle pourrait suspendre ses livraisons vers l’Europe dans les prochains mois. Cette fois, ce n’est pas la pénurie de gaz russe qui est en cause, mais le changement climatique, responsable de l’assèchement des réservoirs d’eau, qui alimentent les 1 700 centrales hydroélectriques à l’origine de plus de 90 % de l’électricité produite par le pays. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 21 août 2022)

 

+ Jens Christian Grøndahl se dit « convaincu que Salman Rushdie a écrit son roman controversé et toutes ses œuvres avant ou après celui-ci avec le même sentiment de liberté intellectuelle infinie ». « L’attaque meurtrière contre Salman Rushdie vendredi dernier doit affecter tous ceux qui apprécient la liberté dans la démocratie libérale, et le choc est encore plus grand pour nous qui faisons profession d’écrire de la fiction. La sympathie éprouvée pour un collègue frappé par la violence se passe d’explication, mais la volonté d’exprimer notre solidarité s’accompagne de sentiments que l’on ne mobilise pas si facilement pour la défense évidente de la liberté de penser et de la presse. Cette défense est fondamentalement politique. À sa source, à son origine, la littérature ne l’est pas. » (Jens Christian Grøndahl, traduit du danois par Alain Gnaedig, in Libération, 16 août 2022) Et toujours : vive Salman Rushdie et vive Charlie hebdo !

 

+ « Le Parlement français a ratifié, mardi 2 août, les protocoles d’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), par un vote de l’Assemblée nationale. Comme l’avaient fait la semaine dernière les sénateurs, les députés ont adopté le texte par 209 voix contre 46 avec le soutien des Républicains (LR), du Parti socialiste (PS) et des écologistes (EELV). Le Rassemblement national (RN) s’est, de son côté, abstenu, alors que La France insoumise (LFI) a voté contre. La France rejoint « vingt alliés » qui « ont déjà ratifié les protocoles » (...). Suède et Finlande ont toutefois besoin d’une ratification des trente États membres de l’organisation pour bénéficier de la protection de l’article 5 de la charte de l’OTAN en cas d’attaque. Et la Turquie menace de « geler » le processus, en accusant les deux pays scandinaves de bienveillance envers le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et ses alliés, qu’Ankara considère comme des organisations terroristes. » (Le Monde et AFP, 3 août 2022)

 

+ « En France, Camilla Läckberg est connue pour ses romans policiers, vendus à près de 30 millions d’exemplaires dans une soixantaine de pays. En Suède, cette influenceuse aux 296 000 followers sur Instagram, diplômée de l’école de commerce de Göteborg, est aussi une redoutable businesswoman, aux intérêts multiples. C’est ainsi qu’en décembre 2019 elle annonçait, à grand renfort de publicité, son incursion dans le secteur de la santé, avec l’ouverture d’une clinique privée, Hedda Care, à Stockholm, réservée aux femmes. En quelques jours, ce projet est devenu le symbole de toutes les dérives d’un système de santé à deux vitesses, de plus en plus éloigné du modèle universel qui a fait la fierté des Suédois. Car la clinique de la reine du polar, installée dans le quartier chic de Stureplan, est réservée à un public bien particulier : celui des patientes ayant souscrit une assurance-santé privée, capable de couvrir le tarif exorbitant des consultations. » Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 27 juillet 2020


+ « Dieu.e. En Norvège, où le prénom non genré hen (« iel ») vient de faire son entrée dans le dictionnaire, Jorunn Økland, professeure en études de genre et en théologie à l’université d’Oslo, a appelé l’Église à aller plus loin en l’employant pour désigner Dieu : ‘J’utilise tous ces arguments théologiques qui ont toujours dit que Dieu est au-delà de l’humain, que Dieu est au-delà du masculin et du féminin.’ Il a quand même dit que c’est Ève qui se tapera la vaisselle... » (C. Ardid, Charlie hebdo n°1565, 20 juillet 2022)

 

+ « Le Parlement finlandais a amendé mardi ses lois afin de renforcer les clôtures sur la frontière entre la Finlande et la Russie. (…) Motivés par la crainte que Moscou n’utilise des migrants pour faire pression sur Helsinki, les nouveaux amendements à la loi finlandaise sur les gardes-frontières faciliteront la construction de barrières plus solides le long de la frontière de 1 300 kilomètres que la Finlande partage avec la Russie. (...) Actuellement, les frontières de la Finlande ne sont sécurisées que par des clôtures en bois léger, principalement installées dans le but d’empêcher le bétail de paître du mauvais côté. « Ce que nous voulons construire maintenant, c’est une clôture solide avec un vrai effet barrière », a déclaré la directrice du département juridique des gardes-frontières finlandais, Sanna Palo. « Selon toute vraisemblance, la clôture ne couvrira pas toute la frontière est, mais sera concentrée aux endroits considérés comme les plus importants », a-t-elle expliqué. » (Le Monde, 7 juillet 2022)

 

+ « Une fusillade s’est produite près d’un club gay du centre-ville d’Oslo dans la nuit de vendredi à samedi. Un suspect a été arrêté, a fait savoir la police, qui pense qu’il pourrait s’agir d’un acte terroriste. La marche des fiertés LGBT prévue samedi après-midi à Oslo a été annulée. » (AFP, 25 juin 2022)

 

+ « La Norvège a inauguré samedi 18 juin 2022 un mémorial aux victimes des attentats commis en 2011 par l’extrémiste Anders Behring Breivik : 77 colonnes en bronze représentant chacune des personnes tuées dans ses attaques. Des survivants, des proches des victimes, le Premier ministre Jonas Gahr Store et le prince Haakon, prince héritier de Norvège, ont assisté à la cérémonie, près de onze ans après l’attaque la plus meurtrière qu’ait connu le pays en temps de paix. ‘En tant que nation nous avons besoin d’un lieu de mémoire. Un lieu qui nous rappellera à jamais tous ceux que nous avons perdus. Un lieu où nos enfants et petits-enfants peuvent apprendre ce qui s’est passé, les conséquences de l’extrémisme d’extrême droite et de la haine’, a déclaré le Premier ministre. (…) Le mémorial, situé près du quai où les passagers prennent le ferry pour Utøya, est en forme d’escalier dessinant une grande courbe qui descend jusqu’à la mer. À la base des marches, se dressent 77 colonnes en bronze à la mémoire des 77 morts des deux attentats. Le premier arc incurvé de la colonnade est orienté vers l’endroit où se trouvait le soleil lorsque la bombe a explosé à Oslo. Le deuxième est orienté vers l’emplacement du soleil au moment de la tuerie à Utøya. » (AFP, 18 juin 2022)

 

+ « Un immense monolithe gris quasi aveugle, surmonté d’un hall de lumière fait de marbre et de verre, se dresse désormais à quelques pas du port d’Oslo. Il s’agit du nouveau Musée national de Norvège qui parachève un projet vieux de trente ans, celui de réunir en un seul lieu les collections de quatre musées préexistants, l’ancienne Galerie nationale, le  musée de l’Architecture, les Arts décoratifs et enfin le musée d’Art contemporain. Ses dimensions et ses 13 000 m2 d’exposition en font le troisième plus grand musée d’Europe après le Louvre à Paris et l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Il réunira des collections allant de l’Antiquité à l’art contemporain avec une ambition majeure : celle de parachever le spectaculaire virage culturel de la capitale nordique. Un million de visiteurs sont attendus dès la première année. » (France Info - AFP)

 

+ « En Finlande, la riposte des démocraties s’organise face aux menaces hybrides. Fin mai, un exercice de lutte contre la désinformation russe et chinoise a réuni plus de quatre-vingt participants et mobilisé quatre pays, à Helsinki, capitale d’un État en pointe face aux tentatives de déstabilisation. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 4 juin 2022)

 

+ « Cinq ans après The Square, son long-métrage sur le milieu de l’art contemporain, qui s’inscrivait dans la même veine, le réalisateur suédois de 48 ans ne s’est pas assagi. Il dénonce cette fois, par la caricature et l’outrance, les excès de la société de l’apparence et du capitalisme. Il rejoint le club des ‘doubles palmés’, aux côtés des frères Dardenne, de Ken Loach ou encore de Michael Haneke. ‘Nous n’avions qu’un but : faire un film qui intéresse le public et le fasse réfléchir en provoquant’, a déclaré Ruben Östlund en recevant son prix. ‘Comme lors d’une conversation entre amis, on peut rire en abordant des sujets importants, je trouve qu’on peut faire un cinéma divertissant en parlant de sujets graves’, a-t-il assuré en conférence de presse, après le palmarès. » (Le Monde, 30 mai 2022)

 

+ « Les États-Unis ont affiché mercredi un soutien déterminé à la demande d’adhésion à l’Otan de la Finlande et de la Suède, promettant d’être à leur côté en cas de ‘menace’ russe et s’activant pour lever l’opposition turque. ‘Je salue avec chaleur et soutiens avec force les candidatures historiques de la Finlande et de la Suède’, a déclaré le président Joe Biden, qui doit accueillir jeudi la Première ministre suédoise Magdalena Andersson et le président finlandais Sauli Niinistö à la Maison Blanche. Dans un communiqué, le démocrate se dit ‘impatient de travailler avec le Congrès américain et avec nos alliés de l’Otan pour faire rapidement entrer la Finlande et la Suède dans la plus solide alliance de défense de l’histoire’. Les deux pays nordiques ont soumis mercredi leur candidature formelle. » (AFP, 18 mai 2022)

 

+ « Alors que la Suède et la Finlande devraient officialiser leur demande d’adhésion à l’OTAN dans les prochains jours, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a fait le déplacement à Harpsund – la résidence d’été de la première ministre suédoise Magdalena Andersson, située à l’ouest de Stockholm – et à Helsinki, mercredi 11 mai, pour y signer un accord de défense et de protection mutuelle avec les deux pays nordiques. Une initiative vue comme une assurance par la Suède et la Finlande, inquiètes des réactions de la Russie, et qui permet à Boris Johnson de rappeler que son pays a un rôle majeur à jouer dans la défense européenne. » (Cécile Ducourtieux et Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 12 mai 2022)

 

+ Reportage : À la frontière russe, les Finlandais inquiets de la situation ukrainienne. Les Finlandais, qui partagent 1 340 kilomètres de frontières avec leur belliqueux voisin russe, ont été secoués par l’invasion de l’Ukraine. Reportage près de la frontière russe, là où les armées soviétique et finlandaise s’étaient affrontées lors de la guerre d’Hiver (1939-1940). (Raphaël Laurent/Marc Ollivier, reportage en 4 épisodes, à compter du 9 mai 2022, in Ouest-France)

 

+ « La Finlande pourrait annoncer sa volonté d’adhérer à l’OTAN jeudi 12 mai. Indépendant depuis 1917, le petit pays nordique de 5,5 millions d’habitants, qui partage 1 340 kilomètres de frontières avec la Russie, est membre de l’Union européenne, mais non-aligné militairement. Alors que les Finlandais ont toujours été majoritairement contre une adhésion, l’opinion publique a basculé depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine par la Russie. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 8 mai 2022)

 

+ Le 20 avril, « Moscou indiquait avoir simulé des tirs de missiles à capacité nucléaire dans l’enclave russe de Kaliningrad, où des armes de type Iskander porteuses de têtes nucléaires sont déployées depuis 2016. Le choix de ce territoire sur la mer Baltique n’est pas innocent, alors que la Suède et la Finlande pourraient annoncer leur intention de rejoindre l’OTAN dans les jours ou semaines qui viennent. Des violations de l’espace aérien de ces pays ont aussi été observées ces derniers jours, et une campagne d’affichage dans les rues de Moscou rappelle le ‘soutien au nazisme’ de personnalités suédoises. (Benoît Vitkine, Le Monde, 6 mai 2022)

 

+ Coupure de presse vieille d’un an bientôt, retrouvée par hasard, et qui prend toute sa pertinence : « Interdiction d’uriner en direction de la Russie sous peine d’amende : Une nouvelle pancarte, posée par des inconnus près de la frontière norvégo-russe, rappelle aux touristes saisis d’une d’envie pressante ou aux insolents qu’il est interdit d’uriner en direction de la Russie, sous peine de se voir infliger une amende corsée (290 euros). Rédigé en anglais, l’écriteau artisanal planté sur la berge d’une rivière qui sépare la Norvège de la Russie exhorte à ‘ne pas faire pipi en direction de la Russie’ est est placé juste à côté d’un panneau, officiel celui-là, informant que l’endroit est sous la vidéosurveillance des gardes-frontières norvégiens. » (AFP, 28 août 2021)

 

+ Résultats du second tour des Présidentielles 2022 pour les Français résidant en Suède : Emmanuel Macron obtient 93,3%. Source : Le Petit journal (des Français expatriés en Suède, sur Internet), 27 avril 2022

 

+ « Les Suédois, médusés, ont pu voir sur leurs écrans des émeutes enflammer plusieurs villes du sud du pays, avec à chaque fois des dizaines de jeunes lançant des pierres ou des cocktails Molotov sur les forces de l’ordre, incendiant des véhicules, bloquant des axes routiers. (…) À l’origine de cette violence, on trouve l’ancien avocat Rasmus Paludan. (…) Cette semaine de plomb a également relancé le débat sur la liberté d’expression, très large en Scandinavie et certes protégée par la Constitution, mais qui n’est pas illimitée. La première ministre, Magdalena Andersson, a condamné les violences dirigées contre les forces de l'ordre, mais aussi implicitement reconnu le droit à Ramsus Paludan d’exposer son point de vue : ‘En Suède, vous pouvez exprimer votre opinion qu’elle soit de bon ou de mauvais goût, cela fait partie de notre démocratie, explique-t-elle. Peu importe ce que vous en pensez, vous ne devez jamais recourir à la violence.’ (…) Un débat auquel les habitants de Jönköping, en accord avec tous les religieux du quartier de Raslätt, ont répondu à leur façon. Quand Ramsus Paludan est arrivé et a commencé à lancer ses slogans dans son porte-voix, ils l’ont tout simplement... ignoré. Le pasteur de l’église protestante a fait résonner ses cloches à la volée et les militants d'extrême droite sont repartis d’eux-mêmes, faute d’auditoire. » (Frédéric Faux, Le Figaro, 18 avril 2022)

 

+ « Suède : nouvelles violences après une manifestation contre l’extrême droite. Le pays est agité depuis plusieurs jours par des manifestations qui s’opposent au mouvement anti-Islam et anti-immigration ‘Ligne dure’. Des incidents ont fait plusieurs blessés. » (France-Info, 18 avril 2022) En Suède (et notamment, aujourd’hui, à Norrköping et à Malmö) comme en France, l’extrême droite n’est pas compatible avec la démocratie.

 

+ Résultats du premier tour des Présidentielles 2022 pour les Français résidant en Suède (votants : 3621 ; suffrages exprimés : 3597 ; taux de participation : 47,50 %) : Emmanuel Macron : 45,15%, Jean-Luc Mélenchon : 26,88 %, Yannick Jadot : 13,15 %, Eric Zemmour : 3,53 %, Anne Hidalgo : 3,42%, Valérie Pécresse : 2,45 %, Marine Le Pen : 2,11%, Jean Lassalle : 1,03%, Philippe Poutou : 1,00%, Nicolas Dupont-Aignan : 0,81%, Fabien Roussel : 0,36%. « Moins pire » qu’en France, peut-on dire. Source : Le Petit journal (des Français expatriés en Suède, sur Internet), 12 avril 2022

 

+ Suède : « Ces trois derniers mois, et particulièrement depuis le début de la guerre en Ukraine, le nombre de civils inscrits pour entrer dans la défense territoriale a explosé. Il faudrait remonter à 1940 pour voir pareil engouement. » Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 5 avril 2022

 

+ « La guerre des histoires est une guerre longue. Et Vladimir Poutine finira par la perdre. La guerre en Ukraine ne se joue pas sur le terrain des faits, mais sur celui de la propagande, constate l’écrivain et scénariste norvégien Jo Nesbø dans une tribune au Monde. Il rappelle le rôle primordial de la fiction quand la vérité est piétinée. (La première saison d’Occupied a été diffusée à la télévision norvégienne en 2015. Cette série raconte l’occupation russe de la Norvège, occupation plus ou moins tacitement acceptée par l’Union européenne et les États-Unis qui y voient un moyen de relancer la production pétrolière stoppée par le gouvernement écologiste norvégien.) » Le Monde, 2 avril 2022

 

+ Pas forcément évident, pour tout un chacun, de s’opposer à la belliqueuse Russie. Des antimilitaristes français lancent une pétition appelant à la désertion des soldats russes. Bonne idée. Notons aussi cette initiative de dockers suédois qui « tentent de bloquer des navires russes » : « Un syndicat (Hamnarbetarförbundet) refuse de charger et décharger les bateaux liés à la Russie. Un autre a déposé un préavis pour un blocus similaire. » Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 2 avril 2022

 

+ « Après l’invasion russe de l’Ukraine, les pays nordiques repensent leur sécurité. Depuis quelques semaines, l’opinion publique en Suède et en Finlande a basculé en faveur d’une adhésion à l’OTAN, tandis que les gouvernements mettent en avant l’importance de l’Europe de la défense. (…) En Norvège, baptisé « Cold Response », l’exercice défensif était prévu de longue date. Depuis le 14 mars et jusqu’au 1er avril, plus de 30 000 soldats, originaires de vingt-sept pays, s’entraînent dans le nord de la Norvège. Dans le scénario imaginé, le royaume scandinave a subi une attaque et activé l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, qui prévoit une assistance mutuelle des États membres de l’OTAN en cas d’agression. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 17 mars 2022)

 

+ À Paris, deux expositions de peintres finlandais : Albert Edelfelt (1854-1905), « Lumières de Finlande » au Petit Palais, jusqu’au 10 juillet 2022. Et Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), « Mythes et nature », au musée Jacquemart-André, jusqu’au 25 juillet.

 

+ Nous ne connaissions pas personnellement Claudine Coignard, mais nous avions lu avec grand intérêt sa biographie de la pédagogue suédoise Ellen Key : Ellen Key, Clairvoyance et audace d’un esprit libre (cf. critique sur le site : Suède puis biographies). Nous avons appris son décès survenu le 1er mars 2022, à l’âge de quatre-vingt douze ans. Nos sincères condoléances à sa famille.

 

+ « Puisque la finlandisation a été un grand succès pour l’Union soviétique, il est clair que la Russie veut en répéter les enseignements. De ce point de vue, l’idéal serait même de finlandiser toute l’Europe, et pas seulement l’Ukraine. Cette aspiration se concrétise dans les nombreuses opérations d’influence menées par la Russie à l’extérieur de ses frontières. On y reconnaît les méthodes de la finlandisation : manipuler les esprits et la langue, alterner le bâton et la carotte, chercher à nouer des relations bilatérales et brandir la menace de la force. » (Sofie Oksanen, Le Monde, 5 mars 2022)

 

+ Suite à l’attaque de l’Ukraine par les soldats de Poutine, la Finlande, rejoignant plusieurs autres pays européens et à l’instar du Danemark, interdit son espace aérien aux avions russes. Inquiétude côtés Pays nordiques (la Finlande possède 1 300 kilomètres de frontières communes avec la Russie, la Norvège 200). Menaces de la Russie à l’encontre des Pays baltes ; la Russie somme aussi les gouvernements de la Finlande et de la Suède de ne pas adhérer à l’OTAN.

 

+ « L’enseignement des caricatures de Mahomet fait débat au parlement danois. Plus de seize ans après la publication des dessins dans le quotidien Jylands-Posten, les députés danois ont commencé, le 11 février, à discuter de la façon d’aborder cette page de l’histoire contemporaine dans les écoles du pays. » (Anne-Françoise Hivert, in M, Le Monde, 26 février 2022)

 

+ Décès, ce 9 février 2022, du comédien André Wilms (né en 1947 à Strasbourg), connu pour ses collaborations avec le réalisateur finlandais Aki Kaurismäki dont il était l’acteur fétiche : La Vie de bohème (1992), Les Leningrad Cowboys rencontrent Moïse (1994), Juha (1999), Le Havre (2011), L’Autre côté de l’espoir (2017).

 

+ « Les habits neufs de la social-démocratie scandinave » : article de Anne-Françoise Hivert in Le Monde du 22 janvier 2022. « Boudés par leur électorat traditionnel, les sociaux-démocrates du nord de l’Europe ont renoué avec le pouvoir en misant sur l’écologie et la défense de l’État-providence, mais aussi en durcissant leurs positions sur l’immigration. »