A noter - 2022

+ « Alors que la Suède et la Finlande devraient officialiser leur demande d’adhésion à l’OTAN dans les prochains jours, le premier ministre britannique, Boris Johnson, a fait le déplacement à Harpsund – la résidence d’été de la première ministre suédoise Magdalena Andersson, située à l’ouest de Stockholm – et à Helsinki, mercredi 11 mai, pour y signer un accord de défense et de protection mutuelle avec les deux pays nordiques. Une initiative vue comme une assurance par la Suède et la Finlande, inquiètes des réactions de la Russie, et qui permet à Boris Johnson de rappeler que son pays a un rôle majeur à jouer dans la défense européenne. » (Cécile Ducourtieux et Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 12 mai 2022)

 

+ Reportage : À la frontière russe, les Finlandais inquiets de la situation ukrainienne. Les Finlandais, qui partagent 1 340 kilomètres de frontières avec leur belliqueux voisin russe, ont été secoués par l’invasion de l’Ukraine. Reportage près de la frontière russe, là où les armées soviétique et finlandaise s’étaient affrontées lors de la guerre d’Hiver (1939-1940). (Raphaël Laurent/Marc Ollivier, reportage en 4 épisodes, à compter du 9 mai 2022, in Ouest-France)
 

+ « La Finlande pourrait annoncer sa volonté d’adhérer à l’OTAN jeudi 12 mai. Indépendant depuis 1917, le petit pays nordique de 5,5 millions d’habitants, qui partage 1 340 kilomètres de frontières avec la Russie, est membre de l’Union européenne, mais non-aligné militairement. Alors que les Finlandais ont toujours été majoritairement contre une adhésion, l’opinion publique a basculé depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine par la Russie. » (Anne-Franoise Hivert, Le Monde, 8 mai 2022)

 

+ Coupure de presse vieille d’un an bientôt, retrouvée par hasard, et qui prend toute sa pertinence : « Interdiction d’uriner en direction de la Russie sous peine d’amende : Une nouvelle pancarte, posée par des inconnus près de la frontière norvégo-russe, rappelle aux touristes saisis d’une d’envie pressante ou aux insolents qu’il est interdit d’uriner en direction de la Russie, sous peine de se voir infliger une amende corsée (290 euros). Rédigé en anglais, l’écriteau artisanal planté sur la berge d’une rivière qui sépare la Norvège de la Russie exhorte à ‘ne pas faire pipi en direction de la Russie’ est est placé juste à côté d’un panneau, officiel celui-là, informant que l’endroit est sous la vidéosurveillance des gardes-frontières norvégiens. » (AFP, 28 août 2021)

 

+ Le 20 avril, « Moscou indiquait avoir simulé des tirs de missiles à capacité nucléaire dans l’enclave russe de Kaliningrad, où des armes de type Iskander porteuses de têtes nucléaires sont déployées depuis 2016. Le choix de ce territoire sur la mer Baltique n’est pas innocent, alors que la Suède et la Finlande pourraient annoncer leur intention de rejoindre l’OTAN dans les jours ou semaines qui viennent. Des violations de l’espace aérien de ces pays ont aussi été observées ces derniers jours, et une campagne d’affichage dans les rues de Moscou rappelle le ‘soutien au nazisme’ de personnalités suédoises. (Benoît Vitkine, Le Monde, 6 mai 2022)

 

+ Résultats du second tour des Présidentielles 2022 pour les Français résidant en Suède : Emmanuel Macron obtient 93,3%. Source : Le Petit journal (des Français expatriés en Suède, sur Internet), 27 avril 2022

 

+ « Les Suédois, médusés, ont pu voir sur leurs écrans des émeutes enflammer plusieurs villes du sud du pays, avec à chaque fois des dizaines de jeunes lançant des pierres ou des cocktails Molotov sur les forces de l’ordre, incendiant des véhicules, bloquant des axes routiers. (…) À l’origine de cette violence, on trouve l’ancien avocat Rasmus Paludan. (…) Cette semaine de plomb a également relancé le débat sur la liberté d’expression, très large en Scandinavie et certes protégée par la Constitution, mais qui n’est pas illimitée. La première ministre, Magdalena Andersson, a condamné les violences dirigées contre les forces de l'ordre, mais aussi implicitement reconnu le droit à Ramsus Paludan d’exposer son point de vue : ‘En Suède, vous pouvez exprimer votre opinion qu’elle soit de bon ou de mauvais goût, cela fait partie de notre démocratie, explique-t-elle. Peu importe ce que vous en pensez, vous ne devez jamais recourir à la violence.’ (…) Un débat auquel les habitants de Jönköping, en accord avec tous les religieux du quartier de Raslätt, ont répondu à leur façon. Quand Ramsus Paludan est arrivé et a commencé à lancer ses slogans dans son porte-voix, ils l’ont tout simplement... ignoré. Le pasteur de l’église protestante a fait résonner ses cloches à la volée et les militants d'extrême droite sont repartis d’eux-mêmes, faute d’auditoire. » (Frédéric Faux, Le Figaro, 18 avril 2022)

+ « Suède : nouvelles violences après une manifestation contre l’extrême droite. Le pays est agité depuis plusieurs jours par des manifestations qui s’opposent au mouvement anti-Islam et anti-immigration ‘Ligne dure’. Des incidents ont fait plusieurs blessés. » (France-Info, 18 avril 2022) En Suède (et notamment, aujourd’hui, à Norrköping et à Malmö) comme en France, l’extrême droite n’est pas compatible avec la démocratie.

 

+ Résultats du premier tour des Présidentielles 2022 pour les Français résidant en Suède (votants : 3621 ; suffrages exprimés : 3597 ; taux de participation : 47,50 %) : Emmanuel Macron : 45,15%, Jean-Luc Mélenchon : 26,88 %, Yannick Jadot : 13,15 %, Eric Zemmour : 3,53 %, Anne Hidalgo : 3,42%, Valérie Pécresse : 2,45 %, Marine Le Pen : 2,11%, Jean Lassalle : 1,03%, Philippe Poutou : 1,00%, Nicolas Dupont-Aignan : 0,81%, Fabien Roussel : 0,36%. « Moins pire » qu’en France, peut-on dire. Source : Le Petit journal (des Français expatriés en Suède, sur Internet), 12 avril 2022

 

+ Suède : « Ces trois derniers mois, et particulièrement depuis le début de la guerre en Ukraine, le nombre de civils inscrits pour entrer dans la défense territoriale a explosé. Il faudrait remonter à 1940 pour voir pareil engouement. » Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 5 avril 2022

 

+ « La guerre des histoires est une guerre longue. Et Vladimir Poutine finira par la perdre. La guerre en Ukraine ne se joue pas sur le terrain des faits, mais sur celui de la propagande, constate l’écrivain et scénariste norvégien Jo Nesbø dans une tribune au Monde. Il rappelle le rôle primordial de la fiction quand la vérité est piétinée. (La première saison d’Occupied a été diffusée à la télévision norvégienne en 2015. Cette série raconte l’occupation russe de la Norvège, occupation plus ou moins tacitement acceptée par l’Union européenne et les États-Unis qui y voient un moyen de relancer la production pétrolière stoppée par le gouvernement écologiste norvégien.) » Le Monde, 2 avril 2022

 

+ Pas forcément évident, pour tout un chacun, de s’opposer à la belliqueuse Russie. Des antimilitaristes français lancent une pétition appelant à la désertion des soldats russes. Bonne idée. Notons aussi cette initiative de dockers suédois qui « tentent de bloquer des navires russes » : « Un syndicat (Hamnarbetarförbundet) refuse de charger et décharger les bateaux liés à la Russie. Un autre a déposé un préavis pour un blocus similaire. » Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 2 avril 2022

 

+ « Après l’invasion russe de l’Ukraine, les pays nordiques repensent leur sécurité. Depuis quelques semaines, l’opinion publique en Suède et en Finlande a basculé en faveur d’une adhésion à l’OTAN, tandis que les gouvernements mettent en avant l’importance de l’Europe de la défense. (…) En Norvège, baptisé 'Cold Response', l’exercice défensif était prévu de longue date. Depuis le 14 mars et jusqu’au 1er avril, plus de 30 000 soldats, originaires de vingt-sept pays, s’entraînent dans le nord de la Norvège. Dans le scénario imaginé, le royaume scandinave a subi une attaque et activé l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, qui prévoit une assistance mutuelle des États membres de l’OTAN en cas d’agression. » (Anne-Françoise Hivert, Le Monde, 17 mars 2022)

 

+ À Paris, deux expositions de peintres finlandais : Albert Edelfelt (1854-1905), « Lumières de Finlande » au Petit Palais, jusqu’au 10 juillet 2022. Et Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), « Mythes et nature », au musée Jacquemart-André, jusqu’au 25 juillet.

 

+ Nous ne connaissions pas personnellement Claudine Coignard, mais nous avions lu avec grand intérêt sa biographie de la pédagogue suédoise Ellen Key : Ellen Key, Clairvoyance et audace d’un esprit libre (cf. critique sur le site : Suède puis biographies). Nous avons appris son décès survenu le 1er mars 2022, à l’âge de quatre-vingt douze ans. Nos sincères condoléances à sa famille.

 

+ « Puisque la finlandisation a été un grand succès pour l’Union soviétique, il est clair que la Russie veut en répéter les enseignements. De ce point de vue, l’idéal serait même de finlandiser toute l’Europe, et pas seulement l’Ukraine. Cette aspiration se concrétise dans les nombreuses opérations d’influence menées par la Russie à l’extérieur de ses frontières. On y reconnaît les méthodes de la finlandisation : manipuler les esprits et la langue, alterner le bâton et la carotte, chercher à nouer des relations bilatérales et brandir la menace de la force. » (Sofie Oksanen, Le Monde, 5 mars 2022)

 

+ Suite à l’attaque de l’Ukraine par les soldats de Poutine, la Finlande, rejoignant plusieurs autres pays européens et à l’instar du Danemark, interdit son espace aérien aux avions russes. Inquiétude côtés Pays nordiques (la Finlande possède 1 300 kilomètres de frontières communes avec la Russie, la Norvège 200). Menaces de la Russie à l’encontre des Pays baltes ; la Russie somme aussi les gouvernements de la Finlande et de la Suède de ne pas adhérer à l’OTAN.

 

+ « L’enseignement des caricatures de Mahomet fait débat au parlement danois. Plus de seize ans après la publication des dessins dans le quotidien Jylands-Posten, les députés danois ont commencé, le 11 février, à discuter de la façon d’aborder cette page de l’histoire contemporaine dans les écoles du pays. » (Anne-Françoise Hivert, in M, Le Monde, 26 février 2022

 

+ Décès, ce 9 février 2022, du comédien André Wilms (né en 1947 à Strasbourg), connu pour ses collaborations avec le réalisateur finlandais Aki Kaurismäki dont il était l’acteur fétiche : La Vie de bohème (1992), Les Leningrad Cowboys rencontrent Moïse (1994), Juha (1999), Le Havre (2011), L’Autre côté de l’espoir (2017).

 

+ « Les habits neufs de la social-démocratie scandinave » : article de Anne-Françoise Hivert in Le Monde du 22 janvier 2022. « Boudés par leur électorat traditionnel, les sociaux-démocrates du nord de l’Europe ont renoué avec le pouvoir en misant sur l’écologie et la défense de l’État-providence, mais aussi en durcissant leurs positions sur l’immigration. »